FAQ

Les abeilles solitaires

Les abeilles solitaires piquent-elle ?
Les abeilles solitaires sont douces et pacifiques. Vos dorlotoirs seront principalement occupés par des osmies. Les mâles n’ont pas de dard et ne peuvent donc pas piquer. Les femelles ont un dard très fin qui pourrait à peine traverser la peau. De plus, elles ont un comportement très pacifique et elles n’essaieraient de piquer que si elles étaient vraiment agressées (par exemple si l’on venait à en capturer une et à l’écraser progressivement dans sa main). Elles ne représentent donc aucun risque pour vous, les enfants ou les animaux de compagnie.

Les abeilles solitaires produisent-elle du miel ?
Non, elles ne produisent ni miel ni cire. N’ayant pas de réserves alimentaires ou de ruche à défendre, elles ont un comportement très doux et ne piquent pas.

Les abeilles sauvages vont-elles rentrer dans ma maison ?
Non, les abeilles solitaires récoltent le pollen et le nectar des fleurs. Elles ne sont pas attirées par les aliments, les fruits ou le sucre. Vous pourrez donc laisser votre maison ouverte ou installer votre table pour manger à proximité, elles ne viendront pas vous déranger.

Les abeilles solitaires sont-elles actives toute l’année ?
Non, une abeille vit généralement quelques semaines. Vos abris accueilleront principalement des osmies qui seront actives durant le printemps. Le reste de l’année, elles vivent sous forme de larve puis de cocon. Grâce au tiroir vitré, vous pourrez observer les abeilles travailler, puis pondre les œufs et suivre l’évolution des larves puis des cocons.

Les abeilles solitaires font-elles concurrence aux abeilles domestiques ?
Non. Vos abris vont être colonisés par des abeilles maçonnes et principalement des osmies qui sont actives au printemps, à un moment où il y a suffisamment de nectar et de pollen pour tous les butineurs. En installant un abri vous ne faites donc pas concurrence aux abeilles à miel.

Puis-je installer mon dorlotoir si j’habite en haut d’un immeuble à plusieurs étages ?
Oui, les abeilles descendront pour aller récolter du pollen et remonteront sans aucun problème. Vous pouvez installer votre dorlotoir sur un balcon par exemple.

Quelle différence y a-t-il entre les entre les abeilles domestiques et les abeilles solitaires ?
Les abeilles domestiques vivent en colonies d’environ 40 000 abeilles. Une colonie possède une seule reine qui est la seule à pondre des œufs et donner naissance à de nouvelles abeilles. Elles font des réserves de miel pour l’hiver et vivent dans une ruche qu’elles peuvent défendre en attaquant et en piquant les agresseurs. Ce ne sont pas ces abeilles qui s’installeront dans vos dorlotoirs.
Les abeilles solitaires qui s’installeront dans votre dorlotoir sont principalement des abeilles maçonnes – souvent des osmies. Chaque abeille va occuper son propre tunnel, pondre ses propres œufs et donner naissance à sa descendance. N’ayant pas de réserve de miel à défendre, elles sont inoffensives et n’attaquent pas les humains. Il n’est donc pas nécessaire d’être apiculteur et d’avoir des protections ou du matériel comme une tenue d’apiculteur et un enfumoir, pour s’en occuper.

 

Le dorlotoir

C’est quoi, un dorlotoir ?
Un dorlotoir est un abri qui va vous permettre de dorloter et héberger des abeilles solitaires. C’est la contraction de « DORLOter » et « dorTOIR  ».

Ou installer mon dorlotoir ?
Votre dorlotoir doit être installé à l’extérieur, à plus de 50 cm du sol et si possible orienté vers l’est, de façon à ce que les premiers rayons les réchauffent le matin.

Puis-je installer mon dorlotoir à abeilles en ville sur mon balcon par exemple ?
Oui, il y a de nombreuses fleurs en ville (parc, jardin, balcons fleuris, espaces verts, arbres le long des rues…) et les abeilles solitaires vont pouvoir y trouver leur nourriture.

 

Comment ça marche ?

Pourquoi faut-il renforcer les populations locales ?
Ces abeilles locales sont présentes depuis des millions d’années et sont adaptées à nos climats. Notre solution consiste à soutenir les populations locales en leur procurant un abri et en leur donnant un coup de pouce : elles sont protégées des prédateurs et des parasites et les cocons sont conservés dans les conditions optimales pendant leur période de sommeil.
Les Dorloteurs permettent un brassage génétique local permettant de renforcer les critères de résistance et d’augmenter les chances de survie des populations : c’est la force du réseau des Dorloteurs.

Pourquoi est-ce que je ne peux pas garder tous mes cocons ?
En nous renvoyant vos cocons, vous nous permettez de les débarrasser des parasites et de les conserver dans les meilleures conditions pendant la période de sommeil. Vous multipliez ainsi par 8 leurs chances de donner naissance à de petites abeilles en pleine forme !
De plus, l’objectif des Dorloteurs est de permettre aux abeilles sauvages de se développer dans des régions desquelles elles ont pratiquement disparu. En partageant vos cocons avec de nouveaux Dorloteurs, vous permettez la naissance d’une nouvelle population d’abeilles et assurez un brassage génétique local.