3743
Dorloteurs

Les Dorloteurs d’Abeilles sont engagés pour la protection des abeilles sauvages, qu’il est essentiel de préserver. Mais elles sont loin d’être les seules habitantes de nos jardins et il est facile d’aider d’autres animaux du jardin. Découvrez ici comment aider les animaux du jardin en 5 gestes simples.

Aider les hérissons de mon jardin

Au-delà d’avoir une petite bouille craquante, le hérisson est un allié de poids si vous cultivez un potager. Il raffole en effet de toute une série d’insectes qui pourraient grignoter vos plants. Cela fait déjà deux raisons de lui venir en aide. Mais la raison principale est le danger que court leur espèce. La banalisation des pesticides et la disparition des forêts mettent en péril les hérissons. Il existe heureusement des gestes simples pour leur venir en aide.

Comment nourrir les hérissons de mon jardin ?

aider animaux jardin - nourrir les hérissons

Premièrement, n’hésitez pas à laisser une assiette d’eau dans votre jardin. Il faut que le breuvage soit accessible facilement pour le hérisson, d’où la nécessité de verser l’eau dans une assiette et non dans un bol par exemple. Ne lui laissez en revanche pas la possibilité de boire du lait de vache, son ingestion pourrait lui causer de graves troubles digestifs. En ce qui concerne la nourriture, laissez à disposition quelques croquettes pour chat ou de la nourriture qui leur est spécialement destinée que vous trouverez chez le vétérinaire ou en jardinerie.

Offrir un abri adapté aux hérissons

aider animaux jardin - abri hérissons dorloteurs

Les hérissons font leur nid dans des structures en forme d’igloo, le plus souvent formées de feuilles mortes et de branchages. Vous pouvez les aider en leur offrant un abri adapté à leurs besoins ! Pour cela, nul besoin de se déplacer en jardinerie. Vous avez un bûcher dans le jardin ? Alors intercalez quelques buches perpendiculairement aux autres afin de créer une petite caverne au sol. Ajoutez des feuilles mortes à l’entrée et quelques branches. Et voilà un abri parfait pour les hérissons ! Lors de la construction de votre abri à hérissons, gardez en tête qu’une femelle pourrait y élever ses petits. L’abri doit donc être en mesure d’abriter jusqu’à 6 hérissons. Vous n’avez pas de bûcher ? Il existe de nombreuses façons de créer un abri facilement avec des matériaux de récupération.

Et bien entendu, n’utilisez pas d’insecticides ou de pesticides, ne taillez pas trop vos haies, laissez des espaces végétalisés avec fleurs et plantes sauvages…

Protéger les chauves-souris dans mon jardin

Protégées en France depuis 1976, les populations de chauves-souris voient leur nombre diminuer en Europe depuis des décennies et cela pour plusieurs raisons : l’utilisation des pesticides, la destruction des habitats naturels… On dénombre environ 34 espèces de chauves-souris en France. Parmi les plus communes, on peut citer les pipistrelles ou les murins.

Installer un nichoir à chauve-souris

Pour donner un coup de pouce à ces mammifères volants, il faut leur permettre d’avoir un endroit où dormir. Il est très facile d’acheter un nichoir à chauves-souris ou d’en fabriquer un soi-même. De nombreux plans et tutoriels existent sur le net. Pour l’installation, il faudra privilégier un endroit difficilement accessible pour les chats. Bien que très affectueux avec nous, nos chats se révèlent être de dangereux prédateurs pour tout un tas d’animaux nocturnes. Parmi les prédateurs des chauves-souris, on peut aussi citer les fouines ou les chouettes.

aider animaux jardin - chauve-souris-protection-dorloteurs

Préserver les insectes de mon jardin, repas préféré des chauve-souris

Parmi les espèces de chauve-souris les plus connues, nous pouvons citer la pipistrelle (Pipistrellus pipistrellus). Longue de quelques centimètres (de 3,5 à 5cm), la pipistrelle commune est une redoutable chasseuse puisqu’elle peut dévorer plus de 1000 moustiques en une nuit. Il est donc primordial de préserver les insectes pour leur garantir des réserves alimentaires suffisantes. Pour cela, privilégiez les fauchages tardifs et les plantes locales qui attireront les insectes du coin. Elles raffolent aussi des mouches, des syrphes ou encore des papillons de nuit.

Pour leur bien-être, il est aussi conseillé d’éviter les traitements chimiques pour votre charpente ainsi que les pesticides pour votre jardin.

Préserver les hirondelles de mon jardin

aider animaux jardin - jeunes hirondelles dans leur nid

Depuis maintenant plusieurs années, la destruction des nids d’hirondelle est punie par la loi et cette espèce est protégée. Néanmoins, un coup de main supplémentaire est toujours le bienvenu. Parmi les problématiques que rencontre l’hirondelle, il y a la raréfaction des zones boueuses. Elles utilisent la boue pour construire leurs nids. Elles ont besoin de milliers de boulettes de boue pour achever leur ouvrage. Pour leur permettre de trouver de la boue, rien de plus simple, il suffit de créer de petites mares composées d’eau et de terre. Et si ce genre de mare existe déjà dans votre jardin ou aux alentours de chez vous, faites en sorte que celles-ci soient toujours bien remplies. Placez à proximité de ces points de boue un peu de paille ou de foin, qui sont des éléments essentiels à la consolidation des nids.

Voilà donc une série de gestes simples pour aider les animaux de votre jardin. Au-delà de permettre à ces espèces d’évoluer plus paisiblement, ces petites actions vous donneront l’occasion d’observer ces magnifiques créatures.

thé glacé plante du jardin menthe

Il y a quelques semaines nous vous présentions plusieurs plantes aromatiques à cultiver dans votre jardin qui pouvaient à la fois relever vos plats et nourrir les butineurs, à la recherche de nectar et de pollen. L’été arrive désormais et nos amis butineurs se régalent avec vos plantations. A vous de profiter de vos plantes aromatiques dans de délicieux thés glacés faits maison ! Nul besoin d’être aussi habile que Tom Cruise dans le film Cocktail, ces recettes sont simples comme bonjour. Il ne vous restera plus qu’à savourer votre thé glacé tout en observant le ballet des abeilles sauvages dans votre Dorlotoir 😉

La recette de thé glacé au thym du jardin et au citron

thé glacé plante du jardin thym

Commençons par cet incontournable des après-midis estivales. Pour 4 personnes, il vous faudra 75cl de thé noir ou vert préparés au préalable, un citron (vert ou jaune suivant votre préférence) et 4 brins de thym frais.

Il faut simplement ajouter à votre thé le jus du citron, ainsi que les brins de thym frais. Nous vous conseillons de laisser les quartiers de citron pressés dans la boisson. Laissez ensuite reposer votre thé dans le réfrigérateur quelques heures avant de servir.

Libre à vous d’y ajouter des feuilles de menthe, du gingembre, ou tout ce qui pourra combler vos papilles ! Petite astuce : pour conserver la fraicheur de votre boisson une fois qu’elle aura quitté le réfrigérateur, privilégiez les glaçons faits de thé, plutôt que les glaçons d’eau, qui pourraient affadir votre rafraîchissement 😊

La recette de thé glacé à la menthe fraîche du jardin

thé-glacé-menthe-fraiche-jardin-dorloteurs

Laissez-vous tenter par ce grand classique de vos journée d’été : le thé glacé à la menthe !

Pour 4 personnes il vous faudra 2 cuillères à café de thé vert, une trentaine de feuilles de menthe, 4 morceaux de sucre (plus ou moins, cela dépend de vos goûts !) et 1 litre d’eau.

Très simple à réaliser, il suffit de verser le litre d’eau bouillante sur les autres ingrédients mélangés. Il faut ensuite laisser infuser 5 à 10 minutes puis filtrer le tout et le placer au réfrigérateur. Ensuite détendez-vous et profitez d’un moment rafraichissant !

Les plantes aromatiques sont de véritables trésors : en plus d’assaisonner vos plats et de nourrir les butineurs, elles peuvent être déclinées en une multitudes de boissons pour passer l’été au frais !

Les abeilles des sables

Publié le 24 juin 2021

Vous ne croiserez pas d’abeilles des sables dans votre Dorlotoir. Bien qu’elles soient de celles que l’on appelle les abeilles sauvages, elles nidifient différemment des osmies puisqu’elles creusent dans le sol pour pondre leurs œufs ! Ce ne sont donc pas des abeilles maçonnes ou charpentières, mais des abeilles terricoles. On peut parfois s’inquiéter quand on les aperçoit par dizaines voler en rase-motte dans notre jardin, mais elles sont tout aussi inoffensives que les osmies !

Qu’est-ce qu’une abeille des sables ?

« Abeilles des sables » est le nom donné aux espèces d’abeilles du genre Andrène (Andrena). Elles font partie de la famille des Andrenidés (Andrenidae), qui comporte 466 espèces en Europe. Ces abeilles tirent leur nom de leur habitat : elles s’installent volontiers dans des sols sablonneux, à l’abri des trop fortes chaleurs et du gel. La totalité de ces abeilles sont dotées de « langues courtes ». Cette famille se répartit ensuite dans les genres Andrena, Panurgus, Panurginus, Camptopoeum et Melitturga. On compte en France plus de 150 espèces d’Andrènes. Parmi les plus communes, on peut citer Andrena cineraria ou encore Andrena thoracica.

L’écrasante majorité des espèces du groupe Andrenidae sont oligolectiques. Kézako ? Cela signifie qu’elles butinent spécialement un type de plante ou seulement quelques-uns. Quelques espèces butinent néanmoins plusieurs variétés florales. C’est le cas d’Andrena Cineraria que l’on retrouve sur les pissenlits, le saule ou les renoncules.

abeille des sables Andrena Cineraria avec des grains de pollen sur les poils
Andrena Cineraria avec des grains de pollen sur les poils

Les andrènes sont généralement de couleur brune à noire, et possèdent différentes bandes sur l’abdomen, dont les couleurs varient d’une espèce à l’autre. Comme chez de nombreuses espèces d’abeilles, les mâles sont plus petits que les femelles. Les trochanters (partie située au-dessus du fémur) et les fémurs des femelles andrènes sont souvent pourvus de touffes de longs poils recourbés qui servent à récolter le pollen.

Certaines espèces d’andrènes sont dites bivoltines, c’est-à-dire qu’elles donnent naissance à deux générations durant la même année. Les autres espèces sont monovoltines.

Quelles sont les espèces communes d’abeilles terricoles en Europe et en France ?

Andrena cineraria et Andrena thoracica sont parmi les abeilles des sables les plus faciles à rencontrer en France.

Andrena cineraria, l’abeille cendrée

abeille des sables femelle Andrena coneraria
femelle Andrena cineraria

La femelle Andrena cineraria est pourvue de bandes des poils noires et blanches, d’où le nom cineraria qui signifie «cendré » en latin. Les mâles et les femelles diffèrent physiquement sur quelques points. Le mâle est doté de touffes de poils gris sur l’avant de la face, qu’on appelle les «fovéas». Il possède un thorax entièrement gris et ne dispose pas de corbeilles à pollen. Les corbeilles à pollen sont ces réceptacles situés sur les fémurs des abeilles et qui leur permettent de stocker le pollen pour le transporter. On vous en parlait dans cet article sur la pollinisation. Le mâle est moins grand que la femelle qui affiche en moyenne 10 à 14 mm de longueur contre 7 à 12 mm pour le mâle.

Andrena thoracica, l’abeille au manteau roux

deux abeilles des sables andrènes thoraciques
Deux andrènes thoraciques

L’andrène thoracique (andrena thoracica) se retrouve de l’Angleterre au Kazakhstan, et donc en France. Elle fait partie de ces espèces bivoltines que nous évoquions plus haut. On voit donc éclore 2 générations au cours de la même année. C’est-à-dire que les larves qui ont passé l’hiver en diapause et qui éclosent au printemps vont pondre des œufs qui donneront des abeilles sauvages dès l’été qui suit ! Ce sont les larves issues de ces abeilles nées à l’été qui passeront ensuite l’hiver en diapause.

De taille plutôt grande (de 14mm à 16mm), on peut la reconnaître à son abdomen noir, lisse et brillant. Son thorax lui, est couvert de poils roux. Elle se distingue de la majorité des andrènes par son caractère polylectique. Elle peut butiner de nombreuses espèces végétales différentes, sans préférence particulière. 

Comment les abeilles terricoles font-elles leur nid dans le sol ?

Les abeilles des sables font leurs nids dans le sol, en creusant des galeries se ramifiant vers plusieurs cellules. Elles peuvent nicher en solitaire, mais également en bourgades de plusieurs individus. Elles apprécient tout particulièrement les terrains sableux. On les retrouve souvent dans les carrières, les dunes de sables ou les sols limoneux. Globalement, les andrènes sont observables de fin mars à juillet.

Les nids des abeilles terricoles ont une profondeur comprise entre 25 et 60 cm. Le « couloir » principal descend à la verticale et est à la base de plusieurs ramifications qui contiennent les cellules abritant leur progéniture. Les cellules sont individuelles et séparées par des parois de sable par exemple. L’abeille y dépose une boule de pollen mélangée à du nectar, sur laquelle sera pondu l’œuf, qui deviendra larve pour ensuite se muer en cocon.

Source : Vladimir Radchenko, On the nest structure and trophic links of Andrena chrysopus Pér. (Hymenoptera, Andrenidae)

Comment protéger les abeilles des sables ?

abeille des sables dans son nid

Comme nous l’avons précisé plus haut, les abeilles terricoles, par définition, ne viendront pas nicher dans votre Dorlotoir. Il existe cependant des façons simples d’agir pour leur préservation ! Il faut quand c’est possible leur offrir des sites de nidification adaptés, comme des talus de sable ensoleillés. Si une légère végétation y pousse, c’est encore mieux ! Diversifier la floraison des jardins est aussi un moyen de les satisfaire. D’une année sur l’autre, il y a de fortes chances que ces abeilles réapparaissent. Et évidemment, comme pour protéger nombre d’autres espèces sauvages de notre environnement, il faut bannir l’usage de pesticides.